En utilisant les références, vous pouvez créer des liens vers des cellules ou des plages des cellules pour réutiliser leur contenu dans les calculs ultérieurs. Il existe trois types de références :

Relative : Une référence qui variera lorsque vous la recopiez ou lors du remplissage automatique. C'est-à-dire que chaque ligne ou colonne pour laquelle la formule initiale est copiée prendra en compte les nouvelles données. Par défaut, toutes les références de cellule dans MyOffice Spreadsheet sont les références relatives.

Absolue : Une référence qui ne variera pas lorsque vous la recopiez ou lors du remplissage automatique. C'est-à-dire que seules les données des cellules auxquelles la formule se réfère seront prises en compte. Utilisez ce type de référence pour les formules qui ont des valeurs constantes, comme les taux d'intérêt.

Mixte : Ce type de références vous permet de combiner des références absolues et relatives. Par exemple, dans la référence В$5, D$12, le numéro de ligne reste le même, mais le nom de la colonne peut changer.

Style de référence А1

Dans le style de référence A1, l'adresse de la cellule se compose d'un nom de colonne en tant que lettres et d'un nom de ligne sous forme de nombres. Par exemple : A1, C12, G37, ND185 etc.

Référence relative

А1

Références absolues

$A$1 (la colonne et la ligne ne sont pas modifiées lors de la recopie de la référence)

$A1 (la colonne n'est pas modifiée lors de la recopie de la référence)

A$1 (la ligne n'est pas modifiée lors de la recopie de la référence)

 

Style de référence R1C1

Dans le style R1C1, les colonnes et les lignes sont étiquetées à l'aide de chiffres. L'adresse d'une cellule est déterminée à l'aide de la formule RnCm, où :

R représente la ligne, et est n est le numéro de la ligne.

C représente la colonne, et m représente le numéro de la colonne.

Par exemple, le nom de la cellule D5 dans le style R1C1 est R5C4.

Référence absolue

R3C2

Références relatives

R[3]C[2] (une cellule située 3 lignes plus bas et 2 colonnes à droite de la cellule actuelle)

R[-3]C[2] (une cellule située 3 lignes plus haut et 2 colonnes à droite de la cellule actuelle)

R3C[2] (une cellule située sur la troisième ligne de la feuille et deux colonnes à droite de la cellule actuelle)

 

Si au moment du passage du style A1 au style R1C1 la feuille de calcul comporte des références absolues, celles-ci resteront absolues.

Référence de la plage de cellules

La référence à une plage de cellules est définie en se référant à ses deux cellules terminales :

Cellule de début : La cellule supérieure gauche de la plage.

Cellule de fin : La cellule inférieure droite de la plage.

La cellule de début et la cellule de fin sont divisées par l'operateur deux points (:). Par exemple, B4:D6.

Dans la version de bureau du logiciel MyOffice, il est possible de nommer une plage de cellules qui peut être utilisée pour insérer dans une formule au lieu d'une référence de cellule de début et de fin.

L'attribution de noms aux plages de cellules n'est possible que dans la version de bureau du logiciel MyOffice. Dans la version web, l'option de l'attribution de noms est en cours de développement et sera disponible dans les prochaines versions.

Référence aux cellules sur une autre feuille

Vous pouvez également faire référence à une plage ou à des cellules sur une autre feuille de la feuille de calcul actuelle. Pour ce faire, le lien doit être sous forme suivante :

'<nom de la feuille>'!<référence de l'élément>

Par exemple : 'Feuille1'!D12 ou 'Feuille3'!D12:E16.

Le matériel était-il utile?
Oui
Pas
Utilisateurs qui trouvent ce matériel utile: 0 из 0